ÉQUIPE

Cet atelier, étalé sur un semestre, propose aux étudiants un échange avec des artistes et réalisateurs invités qui viennent enseigner leur pratique. Des collaborateurs internes à la faculté ponctuent également l'apprentissage par des lectures et interventions spécifiques, propre à leur domaine d'expertise.

ENSEIGNANTS

TITULAIRE

ROXANE ENESCU

ARCHITECTURE, FILM EXPERIMENTAL ET DOCUMENTAIRE, CINEMA D'AVANT-GARDE DES ANNEES '60-'70

Coordinatrice de l’Option Etudes en architecture (ISA V.Horta /Faculté d’architecture de l’ULB « La Cambre-Horta »), en management public (Solvay Business School of Brussels), en arts plastiques (Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles) et en réalisation vidéo (SAE Institute, digital video producer), architecte indépendant et chargée de Cours à la Faculté d’Architecture de l’ULB, elle est affiliée au centres de recherche Sasha et Hortence où elle conduit sa recherche doctorale sur l’ Architecture du quotidien vue à travers l’objectif du cinéma expérimental et d’avant-garde des années soixante. Ses productions vidéo ou plastiques sont principalement expérimentales, mais également documentaires ou fictionnelles, s’intéressant à la figuration du réel dans ses multiples variations, ont été présentées à travers des projections publiques, expositions ou happenings en Belgique, Italie, Etats-Unis. 

A initié en 2012 dans le cadre de la Faculté d’Architecture de l’ULB, l’Option Architecture et Cinéma actuellement à sa 4e édition, possédant depuis 2012 une vingtaine de courts- métrages thématiques, des multiples textes et fabrications sondant les frontières entre architecture et cinéma, entre réel et fictionnel. 

ENSEIGNANT

THOMAS VILQUIN

ARCHITECTURE, STRUCTURE ET ECRITURE CINEMATOGRAPHIQUE

Après ses études d'ingénieur civil en construction (UCL, 1999), Thomas Vilquin suit également un master en écriture cinématographique (ULB, 2004). Depuis, il alterne entre enseignement de la structure aux étudiants en architecture et l'écriture de fictions audiovisuelles. Il a écrit notamment le scénario du court métrage Dernière Formalité (2014) qui a emporté divers prix dans des festivals à l’étranger et il est également actif comme script-doctor dont le court métrage Titre indéterminé (réalisé par Stéphane Papet en 2013) a été primé à Paris et à Liège. 

www.thomasvilquin.jimdo.com

ENSEIGNANT

MAURIZIO COHEN

ARCHITECTURE ET CINEMA FICTIONNEL

Diplômé à la faculté d’architecture du Politecnico de Milan en 1989, exerce l’activité professionnelle et pédagogique en Belgique depuis 1993. Chargé de cours à la Faculté d'architecture La Cambre – Horta de l'ULB (Bruxelles) et à la Faculté d'architecture de l'Ulg (Liège). Il enseigne Théorie de l’architecture, Histoire de l’architecture en Belgique au XXe siècle, Conservation du patrimoine moderne, Architecture, ville et cinéma. De 2008 à 2014 il enseigne «Conservation du patrimoine moderne » dans le cadre du « Master en conservation - restauration du Patrimoine culturel » de la Paix Dieu.Il est également Professeur invité au Politecnico de Milan de 2003 à 2010. Affilié aux laboratoires de recherche Alice et Hortence de la Faculté d’architecture de l’ULB.
Il est membre de la rédaction de CLARA, revue des centres de recherche de la même faculté.
Affilié au laboratoire de recherche LHAC de l’École de Nancy. Membre de la section belge de Docomomo (Documentation et Conservation du Mouvement Moderne).
Il a publié plusieurs ouvrages, textes et articles sur l’architecture moderne et contemporaine, il écrit régulièrement pour la presse spécialisée d’architecture belge et internationale (Abitare, Domus, A10, A+, etc.).
Il a animé des cycles sur les relations entre architecture, ville et cinéma à l’Institut Supérieur des Arts Plastiques à Bruxelles. En particulier, dans ces cours, il propose une lecture du cinéma de fiction et son rôle dans la culture contemporaine et sur le cinéma belge et le rapport à son propre contexte. 

ENSEIGNANTE

VERONIQUE BOONE

ARCHITECTURE, LE CORBUSIER ET LE FILM

Etudes d’ingénieur-architecte (UGhent, ) et DEA en Histoire de l’Architecture, enseigne à la Faculté d’Architecture de l’ULB La Cambre Horta et fait partie du comité exécutif du Docomomo, Belgique. Affiliée aux laboratoires de recherche Hortence et Lacth/ENSAP à Lille. Sa recherche porte sur les modalités de représentation, médiation et réception de l’architecture moderne, sa recherche doctorale ayant comme intitulé Le Corbusier et le cinéma : la communication d’une œuvre. Elle prépare également une exposition sur les bobines de film amateur d’Ernest Weissmann pour la Fondation Le Corbusier (Paris, 2017). Elle a été co-curatrice de l’exposition sur Le Corbusier et la photographie (La Chaux-de-Fonds, 2012). Elle a entre autres publié dans les ouvrages collectifs XVIIIe Rencontre de la Fondation Le Corbusier. Le Corbusier : aventures photographiques (2014) ; Construire l’image, Le Corbusier et la photographie, (2012) ; Belichte stad. Over dag, licht en nacht, (2010). 

ENSEIGNANTE

CATHERINE BAUDE

ARCHITECTURE ET MUSIQUE

Catherine Baude a une double formation d'architecte et de musicienne. Elle a travaillé en collaboration avec différentes agences d'architecture, ainsi qu'à son propre compte sur de nombreux projets de logements ainsi que des lieux à vocation culturelle. Du point de vue de la musique, elle a débuté au piano et s'est ensuite tournée vers le clavecin, brossant une large période du répertoire de l'histoire de la musique. Elle a étudié la composition contemporaine et l'analyse musicale (Conservatoires de Mons et de Liège) et la technique des langages musicaux (ULB ) Dans ses compositions musicales contemporaines, elle explore des objets sonores inédits et écrit notamment des compositions influencées par la musique sérielle. Persuadée que la conception de l'architecture peut nourrir la composition musicale et inversement, ses compositions s'inspirent des deux disciplines. Elle réalise des portraits musicaux qui allient les mondes visuels et sonores et dirige l'ensemble de musique ancienne Dilettanti Illuminati, se produisant régulièrement en concert.